Le 7 février, une poignée de visiteurs a pu tester pour la première fois une expérience très insolite au Panthéon ! Une fois les lumières éteintes et les visiteurs partis, une cinquantaine de personnes munies de lampes torches et de plans se sont introduites dans le Panthéon avec la complicité du CMN. C’est une grande première pour le monument, même si il avait déjà été ouvert de nuit il y a quelques années à l’occasion de la Nuit Blanche.

 

Au programme : visite dans l’obscurité et jeu de piste. Et oui, pour pimenter l’expérience, l’équipe du Panthéon a concocté une dizaine d’énigmes à résoudre afin de permettre aux visiteurs d’accéder à la crypte renfermant les tombeaux des grands hommes. Rien de mieux pour inciter à arpenter le monument sans laisser passer aucun détail. À la lumière d’une lampe torche et l’oeil attentif aux indices, on découvre le célèbre monument sous un autre jour. Moins impressionné par l’ensemble architectural que l’on ne distingue qu’en partie, on découvre plus attentivement ses nombreuses fresques et sculptures. Bien que l’on partage l’expérience avec une poignée d’autres visiteurs, cette visite nocturne donne vraiment le sentiment d’avoir un accès privilégié au lieu.

Après environ une heure d’exploration et un passage par la crypte, nous nous sommes regroupés autour du pendule de Foucault pour entendre raisonner dans la nef le discours de Malraux prononcé à l’occasion du transfert des cendres de Jean Moulin en 1964. Les deux hommes étant désormais résidents des lieux, ce discours, vibrant au cœur du Panthéon gagne encore en puissance et en émotion. Enfin, pour clore la visite, les lumières se sont rallumées pour que ceux qui le souhaitent puisse prolonger un peu la visite sans lampe torche.
Il n’y a plus de places pour les sessions du mois de février mais de nouvelles sont en préparation en mars! Un conseil, laissez vos coordonnées à cette adresse pour être les premiers informés : secretariatpantheon@monuments-nationaux.fr