« Fire ! Fire! » c’est le cri qui a raisonné à Londres il y a 350 ans au moment du grand incendie qui a ravagé la ville en 1666. Cet événement majeur qui a détruit 80% de la ville de l’époque ainsi que la cathédrale St Paul a aussi façonné l’urbanisme de la ville que nous connaissons aujourd’hui. 

Les londoniens ont beaucoup été marqué par cet incident et avec la date anniversaire de l’événement une grande célébration a été organisé en souvenir…si bien que le Museum of London a voulu lui aussi proposé une expérience inédite, en collaboration avec le célèbre jeu vidéo Minecraft ! Microsoft, la société mère du jeu, a donc développé en lien avec le musée une carte reproduisant la ville de Londres en 1666.


Les Londoniens ont été marqué par cet incendie qui a fait l’objet de nombreuses peintures et récits, un festival a même été organisé pour célébrer les 350 ans de l’événement. 
Minecraft a développé trois cartes montrant les différents états de la ville : une première à l’image de Londres avant le grand incendie qui contient en plus des commentaires audio expliquant les raisons de l’incendie mais également la manière de vivre à l’époque. 

Une seconde carte propose quand à elle de revivre en direct l’incendie avec la destruction en direct de la ville et propose aux utilisateurs des mini-jeux qui permettent de comprendre les décisions des autorités à l’époque notamment sur la manière d’évacuer les habitants. La troisième carte disponible depuis février 2017 montre quant à elle une ville ravagée que les joueurs de Minecraft pourront rebâtir eux même. Les trois cartes sont proposés en téléchargement sur le site du musée. 


Londres version Minecraft à la veille du grand incendie, des milliers de londoniens ne se doutent pas que d’ici quelques heures la ville sera rasée par les flammes. 
L’utilisation de Minecraft par le musée se veut comme un nouvel outil pédagogique qui permet de toucher notamment les jeunes, donc 130 000 écoliers qui étudient cet événement chaque année dans les programmes d’histoire. D’ailleurs pour les curieux l’exposition Fire! Fire! du musée de Londres se termine le 17 avril au Museum of London.

 


Une autre expérience avait déjà été lancé en 2014 avec le British Museum qui avait reconstitué l’intégralité du musée, y compris les oeuvres d’art, dans Minecraft. Pour se faire le musée avait fait appel aux joueurs afin qu’ils construisent eux même le bâtiment. Afin de les aider le British Museum avait partagé ses plans avec les volontaires. Ce projet s’intègre dans le cadre de son programme global de réflexion visant à imaginer le musée du futur que l’on peut suivre sur le blog britishmuseumofthefuture.tumblr.com.

 

Le bâtiment a été construit par les joueurs avec l’aide des équipes du musée qui ont supervisé le travail !

Fait amusant, Minecraft est rentré au musée… avant que les musées ne rentrent dans Minecraft ! En effet en 2011 le Museum of Modern Art de New York a fait rentrer le célèbre jeu au plus de 50 millions de copies dans ses collections. Il a ainsi rejoint d’autres jeux de légendes tel que Pong, Space Invaders ou encore Pac-man et Tetris.

Romain Formond